Ensemble, jusqu’où?

Ensemble, jusqu’où?

5 Déc 2020

Nous avons assisté à la représentation de « Ensemble, jusqu’où ? » de la compagnie Les Déboussolés, lundi 23 novembre au théâtre Les Bambous.  Avant la représentation, Thomas Billaudelle, le metteur en scène nous a rencontrés au collège pour nous présenter la pièce et son métier. La pièce fait réfléchir sur la vie et les choix que nous faisons seuls ou ensemble. C’est très interactif avec le public. L’intrigue est spéciale car les comédiens ont douze possibilités de jeu, les choix se font en fonction du public qui a le choix d’arrêter la scène, sauf à certains moments quand le quatrième mur est rétabli. Le décor est composé de portants mobiles en forme de voiles, blancs d’un côté, noirs de l’autre, associés à la musique et aux lumières, ils permettent de créer des ambiances et des émotions différentes selon les scènes. Les costumes sont visibles et les acteurs se changent à vue. Les trois comédiens jouent tous plusieurs personnages qu’ils n’aiment pas toujours. Le langage varie beaucoup d’un personnage à l’autre.Nous avons beaucoup aimé le fait de pouvoir intervenir, mais certains personnages ne nous plaisaient vraiment pas.

Les élèves de 405

Prix COLLIDRAM, première étape

Prix COLLIDRAM, première étape

27 Sep 2020

Vendredi 25 septembre, Juliette Hiot, professeure de français au collège Beauséjour et professeure relais au théâtre Les Bambous est venue présenter à la classe de 405, le prix COLLIDRAM (COLlège LITtérature DRAMatique). Les élèves vont en effet participer à la remise de ce prix en lisant tout au long de l’année, trois pièces de théâtre contemporain. La pièce qui remportera le prix sera, non pas celle qui a reçu le plus de votes, mais celle qui a cumulé le plus d’arguments en sa faveur parmi toutes les classes participantes. Nous avons donc travaillé pour déterminer quels sont les critères qui peuvent servir de base à ce travail d’argumentation. Les élèves ont ensuite lu les scènes d’exposition des trois pièces en lice pour le prix COLLIDRAM 2021.

Projet-Kamishibaï avec la 303

Projet-Kamishibaï avec la 303

18 Mar 2020

Ce jeudi 5 mars, la classe de 303 accompagnée de ses professeures de Français et d’Anglais s’est rendue à la médiathèque de Bras-Panon pour mettre en voix le récit intitulé « Souvenirs de jeunesse » qu’ils avaient écrit dans le cadre du projet- Kamishibaï.

Au début de l’année scolaire, la classe avait découvert à la médiathèque l’art du Kamishibaï, grâce à Madame Julie Robert. Le Kamishibaï, comme vous vous en doutez est d’origine japonaise; c’est une façon de raconter une histoire à partir d’images que le conteur fait défiler dans un butaï (ou castelet), une sorte de petit théâtre en somme!

Lors de cette première séance a été présenté le thème 2019-2020 du concours de l’association Dulala: « Je me souviens » de Georges Pérec. L’un des impératifs du concours est l’utilisation de plusieurs langues, 3 en plus du français.

Par la suite, en cours, les élèves ont rédigé des souvenirs d’anecdotes liés à l’apprentissage du français, de l’anglais, de l’espagnol et des interactions éventuelles avec le créole réunionnais. Après la phase individuelle, un scénario collectif a été établi. Puis, les élèves, en groupe, se sont lancés dans la confection des planches. Pas toujours facile pour eux de se mettre d’accord sur le motif à dessiner, les choix de couleurs, la répartition des tâches! Les planches ont été envoyées dans les délais demandés à l’association Dulala, il faut maintenant attendre…

Le butaï appartenant à la médiathèque, Madame Robert nous y a gentiment accueillis ce jeudi 5 mars. Grâce à Monsieur Giry, que nous remercions encore une fois chaleureusement, un enregistrement de la mise en voix de leur Kamishibaï « Souvenirs de jeunesse » a été réalisé. Cette mise en voix n’est pas parfaite mais en tout cas, la classe de 303 s’est bien impliquée dans cette phase finale et est contente de vous en présenter le résultat.

Concours de couvertures de livres.

Concours de couvertures de livres.

16 Avr 2019

Le jury du concours de couvertures de livres, composé de Mme Dubosc, Mme Eve, M.George, Mme Jaouen et Mme Paniandy, s’est réuni et a désigné les gagnants! Les critères pris en compte étaient: les informations (titre, auteur, résumé, phrase « choc », maison d’edition inventée…), la créativité, le respect de l’orthographe.

Il était difficile de choisir parmi les réalisations nombreuses et de qualité. C’est ainsi qu’il y a deux gagnants ex æquo en 5eme, et un coup de cœur du jury par niveau en plus des gagnants. Les lauréats recevront leurs prix lors de la cérémonie de remise des prix en fin d’année. 

5eme: Benoît Taillamin (504) et Mateo Ajenjo (502)

4eme: Wendy Sallem (409)

3eme: Rachel Hoareau (307)

coups de cœur du jury: Anjali Damour (503), Alicia Dalleau (409) et Clelie Chamand (306)

bravo à tous les participants!  

les travaux seront visibles au CDI

Les élèves de 403 rencontrent une écrivaine au CDI

« Comment vous vient l’inspiration? », « Préférez-vous les livres papier ou numérique? », « Comment et pourquoi êtes-vous devenue écrivaine? »: ce sont quelques unes des questions que les élèves de 403 ont pu poser à Annelise HEURTIER. Le rendez-vous avec cette auteure qui a eu lieu au CDI jeudi 11 avril avait été programmé depuis plusieurs mois. Pour préparer cette rencontre les élèves ont lu quelques unes de ses œuvres (disponibles au CDI) et réalisé des productions d’écrits en cours de français. En l’interrogeant  ils ont appris qu’elle s’inspire parfois de faits réels et ses personnages viennent de divers horizons. Une très belle rencontre qui s’est achevée par une séance de dédicaces.

Kabar au collège !

Pour le 20 Décembre le collège de Bras-Panon a fait son kabar.

170 ans cela se fête !!! Le collège de Bras-Panon avait décidé de célébrer dignement l’abolition de l’esclavage.

Pour l’évènement la demi-journée du 19 Décembre a été banalisée.Les élèves ont pu découvrir différents aspects de la culture et de l’histoire réunionnaise à travers de multiples ateliers. Certains ont été tenus par des intervenants extérieurs mais la plupart par le personnel encadrant du collège. Les élèves ont donc pu découvrir les objets, légumes et jeux lontan , le moringue, le tressage, le maloya. Ils ont vu également les travaux de leurs camarades ,menés dans le cadre de divers EPI ou projets. :

  • Figures d’esclavages
  • Saynètes
  • Généalogie
  • Découverte d’un lieu de mémoire

Tout c’est terminé en musique avec les talentueux percussionnistes , l’intervention de la chorale du collège  et du groupe Koulèr mon nasyion.